Une étude publiée par Quicksprout et présentée sous forme d’infographie, met en évidence la manière dont les choses ont changé dans le paysage du web, au gré des évolutions de l’algorithme de Google et la montée en puissance du contenu.

Parmi les éléments présentés dans cette étude :

Les mots-clés :

  • Dans l’ « ancien » SEO, ils se limitaient à des mots uniques
  • Dans le « nouveau » SEO, ils sont basés sur les recherches, les intentions et les besoins des internautes, ainsi que sur la longue traîne.

Lorsque l’on se penche sur l’étude de Quicksprout, il est intéressant d’observer l’attention que portent les entreprises et les agences web aux médias sociaux, lorsqu’elles considèrent leur stratégie SEO. Plus de 3 entreprises sur 4 et 8 agences web sur 10 intègrent les médias sociaux à leur stratégie de référencement, d’une manière ou d’une autre. Un état de fait intéressant, qui ne semble pas aller dans le même sens que les dires de Matt Cutts (un ancien de Google) dans une vidéo, indiquant que les signaux sociaux – des indicateurs comme le nombre de followers sur Facebook ou Twitter par exemple – n’affectent pas le ranking.

Les propos de Matt Cutts n’ont pas manqué de générer de nombreuses questions dans le monde du web, au sein duquel il était certain que les indicateurs liés aux médias sociaux faisaient partie intégrante de l’algorithme de Google, tout au moins en matière de confiance et de qualité…

Quelle est donc la relation entre les médias sociaux et le SEO ? Comment les professionnels du web – et du référencement en particulier – intègrent-ils les médias sociaux dans leur stratégie ? Avant de nous lancer dans des considérations concrètes, retournons, pendant quelques instants, sur l’histoire de la relation entre SEO et médias sociaux.

SEO et médias sociaux : une brève histoire

Depuis les propos de Matt Cutts, ancien référent SEO de Google, de nombreuses études ont été menées, aboutissant à la conclusion suivante : les moteurs de recherche tiennent compte des indicateurs sociaux dans leur mesure et pour le référencement. À tel point que les experts du référencement conseillent aux professionnels du web de prêter une attention particulière aux médias sociaux. Le fondateur de Quicksprout lui-même, Neil Patel, expert en SEO, va même jusqu’à dire : « le social est le nouveau SEO ». Pourquoi pense-t-il ainsi ? Quels sont les éléments qui lui permettent d’aboutir à cette conclusion ? L’idée de Patel tourne autour de 4 éléments, dont l’existence justifie l’impact des médias sociaux sur le SEO.

Les 4 éléments à considérer en réfléchissant à l’impact des médias sociaux sur le SEO

Les liens sur les médias sociaux pourraient influer sur le ranking

Google tient-il compte des liens publiés sur les comptes Facebook et autre Twitter ? Les considère-t-il comme des backlinks sérieux ? Lorsqu’un blog devient viral et s’étend comme un feu de forêt sur un média social, les nouveaux liens affectent-ils le ranking du site concerné ? La plupart des professionnels du web pensent que les liens entrants vers un site web à partir de médias sociaux ont un impact majeur en matière de référencement. Ils contribuent à établir une certaine crédibilité auprès des moteurs de recherche.

La conclusion est la suivante : le niveau d’autorité d’un compte sur les médias sociaux n’affecte pas le ranking, mais les liens publiés sur ce même média social peuvent être considérés comme des liens entrants crédibles, influençant ainsi le ranking d’une page web.

réseaux sociaux et référencement naturel seo

Les pages sur les médias sociaux sont prises en compte dans les résultats des moteurs de recherche

Les profils publiés sur les médias sociaux font partie intégrante des résultats listés par Google et les autres moteurs de recherche. Il est également vrai que les médias sociaux peuvent, dans certains domaines d’activité, être considérés comme plus « personnels » que des sites web, dotés d’une dimension humaine plus importante. Pour Google, comme pour les autres moteurs de recherche, donc, l’existence d’un compte sur Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, Youtube ou LinkedIn a donc de l’importance. L’existence d’une société sur les médias sociaux lui confère une autre dimension, de nature à engager les clients et prospects davantage. Il est donc important de faire en sorte que le contenu publié sur les médias sociaux est engageant et… à jour !

Les médias sociaux sont aussi des moteurs de recherche !

Les recherches, aujourd’hui, ne se font plus uniquement sur Google et sur Bing. Les gens cherchent les choses qui les intéressent sur les médias sociaux. Ainsi, c’est par le biais de réseaux puissants comme Facebook, Instagram ou Twitter (pour n’en nommer que quelques-uns) que les clients peuvent être amenés à découvrir un nouveau produit, un nouveau service, une offre intéressante… Et bien évidemment, plus le contenu est soigné, plus il est attractif, aux yeux des internautes !

Au même titre qu’une page web, il y a toutes les raisons du monde pour soigner son profil sur les médias sociaux. Éliminer les doublons, soigner le contenu, les images… tout compte !

Ne jamais dire jamais !

Si Google affirme qu’il ne se réfère pas aux indicateurs sociaux pour ranker une page, cela ne veut pas dire que les choses en seront toujours ainsi ! La montée en puissance des médias sociaux suscite l’intérêt des internautes, mais également (et surtout) des professionnels du web. Ils font partie intégrante de nos vies et leur poids augmente de jour en jour. Les liens sur les réseaux sociaux, la présentation du contenu et les KPI sont autant de facteurs à prendre en compte dès maintenant, pour mieux préparer l’avenir.

Alors, est-ce que les médias sociaux aident le SEO ?

D’accord… depuis 2014, Google nie formellement le fait que les médias sociaux ont une relation directe avec le ranking SEO. Mais à l’aube de la prochaine décennie, les choses semblent s’accélérer et les profils inscrits sur les médias sociaux prennent de plus en plus d’importance au sein des résultats des moteurs de recherche. Il suffit, pour cela, d’observer les statistiques du nombre de pages Facebook et Twitter présentées dans les résultats des moteurs de recherche pour se rendre compte de la vitesse d’évolution des choses…

L’outil de gestion des réseaux sociaux, Hootsuite, a publié une étude intitulée « Projet éléphant » afin de déterminer si oui ou non les médias sociaux peuvent améliorer le ranking d’une page. Basée sur une méthodologie solide et sur la durée, l’étude montre clairement qu’il existe une corrélation entre l’engagement social et l’évolution d’une page en matière de référencement. Le très sérieux Hootsuite indique que le social est très utile pour le SEO, mais que cela ne signifie pas pour autant qu’il faut se livrer à une lutte sans merci, en quête de posts sans fin et autres spams sur les comptes sociaux des autres. Le risque de frustrer les followers est bien trop important et les conséquences pourraient être dramatiques.

Pour Hootsuite, la recette du succès tient à la qualité, plutôt que la quantité. Poster régulièrement en publiant des choses intéressantes et apporter, à l’audience, de la valeur ajoutée. Telle est la recette du succès. Souvenez-vous que, dans certains cas, un simple backlink suffit à augmenter le ranking d’une page de manière significative… Faites réagir la bonne personne, via les réseaux sociaux et… en avant !

À propos, nous suivez-vous sur les réseaux sociaux ? cUltiWeb vous informe sur Facebook, Twitter et LinkedIn. Suivez-nous !

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le avec vos amis !