Le réseautage demande de la pratique. C’est comme tout, d’ailleurs… parce que tout vient avec la pratique, n’est-ce pas ? Pour avoir tenté l’expérience du réseautage fébrile, pour s’être cassé les dents plus d’une fois… nous sommes aujourd’hui capables de vous épargner du temps, des efforts, de l’embarras et de grands moments de solitude. À moins que vous ne vouliez vous lancer dans le réseautage comme un débutant, lisez ce qui suit…

Ne demandez pas la lune…

Le réseautage présente beaucoup d’avantages. Mais soyez réaliste, honnête avec vous-même. Quel est votre objectif derrière votre volonté d’agrandir votre réseau de connaissances professionnelles ? Qu’il s’agisse de faire croître votre liste de contacts, d’obtenir une offre d’emploi ou des conseils de professionnels dans votre domaine d’activité, il doit y avoir une raison pour laquelle vous êtes en contact chaque individu dans votre réseau.

Une chose que beaucoup (trop) de débutants font, via les réseaux sociaux, est de faire trop de demandes. Pensez-vous vraiment qu’une simple demande amicale à quelqu’un sur LinkedIn vous permet d’accéder aux moindres détails et secrets de cette personne ? D’accéder à ses propres réseaux ? Non mais franchement…

Au lieu de cela, il est préférable de faire une demande relativement humble, simple et spécifique. Plutôt que de demander à une personne de recommander votre nouvelle entreprise à tout un chacun, par exemple, voyez si elle serait prête à vous mettre en contact avec quelqu’un en particulier…

Leçon numéro un : plus votre demande est gérable, plus vous aurez de chances d’obtenir des résultats.

Ne parlez pas que de vous !

Le réseautage peut être une excuse pour grimper sur votre piédestal et prêcher quant aux nombreuses compétences et expériences impressionnantes dont vous êtes le héros. Évidemment, puisque vous voulez faire bonne impression ! Alors on y va gaiment : moi, moi, moi, moi et … moi encore !

Cependant, il est important de se rappeler que le réseautage n’est pas seulement un exutoire pour l’autopromotion sans limites. C’est plutôt l’occasion de tisser des liens avec d’autres professionnels.

Résistez à la tentation de vanter vos propres réalisations. Que vous le vouliez ou non, vous n’êtes pas le nombril du monde. N’oubliez pas de poser des questions aux autres individus avec qui vous êtes en contact. Cette approche conversationnelle plus équilibrée mènera, c’est sûr, à une relation beaucoup plus avantageuse pour vous.

Ne supposez pas que vous êtes ce qu’il y a de plus important

Au début, sur des plateformes comme LinkedIn, il est tentant de vouloir se connecter avec tout le monde. À froid. Juste comme ça. On se sent découragé lorsque, quelques heures après des efforts multipliés, notre propre boîte de réception reste vide…

Le piège est de supposer que vos propres besoins et objectifs sont en pole position dans la liste des priorités des autres. Voici la vérité à laquelle il va falloir vous résigner : les gens avec qui vous communiquez sont occupés et vous n’êtes pas la première chose à laquelle ils ont affaire à un instant T.

Un suivi… méfiez-vous ! Si vous continuez à faire pression pour obtenir une réponse sans attendre un délai raisonnable, vous ne ferez que paraître encore plus insistant. Un conseil : patience…

Qu’avez-vous à offrir ?

D’accord. Vous faites du réseautage dans le but du réseautage d’établir une relation. Mais pour que cela fonctionne, il faut que ce soit mutuellement bénéfique.

Cela signifie que vous ne devriez pas être le seul à tirer de la valeur de cet échange. Vous devez également mettre quelque chose sur la table pour intéresser une autre personne.

Ne vous lancez jamais dans une relation en vous demandant uniquement ce que vous avez à y gagner. Un effort conscient vous permettant d’apprécier ce que vous avez à offrir est nécessaire pour vous aider à maintenir une relation saine où aucune des deux personnes ne se sent pas tributaire de l’autre.

N’oubliez pas d’être aimable

Lorsque quelqu’un, parmi les contacts de votre réseau, fait quelque chose d’utile pour vous – comme de faire les présentations, transmettre une offre d’emploi ou donner des conseils, ne négligez pas le pouvoir de ce mot magique : merci.

Il est important de vous souvenir que votre contact n’était pas censé, à la base, vous aider. Cette personne a pris le temps de vous consacrer quelques instants au cours de sa journée. Sans aucun doute, cela est digne d’une manifestation sincère et chaleureuse de votre reconnaissance, non ?

Le réseautage, malgré les apparences, n’est pas toujours aussi facile qu’il paraît. Vous risquez de commettre quelques erreurs de temps à autre… Faites de votre mieux pour rester loin des erreurs listées dans cet article… et vous remarquerez certainement une amélioration de vos propres compétences en réseautage, très rapidement.

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le avec vos amis !