L’étude de cas est un type de contenu à forte valeur ajoutée. La grande majorité des professionnels du marketing digital utilisent d’ailleurs l’étude de cas à des fins purement marketing, surtout dans le B2B.

Si elle est correctement réalisée, l’étude de cas engage les prospects dans une démarche positive, les guidant vers l’acte d’achat. L’étude de cas est également rassurante, car elle fournit des informations supplémentaires quant aux services de l’entreprise qui la publie. Elle apporte une réponse à de nombreuses questions que se pose les prospects et, de ce faite, elle engendre la confiance. L’étude de cas nécessite néanmoins un savoir-faire particulier et une méthodologie. Voici des conseils avisés permettant de répondre à la question : comment réaliser une bonne étude de cas ?

L’étude de cas apporte des réponses concrètes à un ensemble de questions

Une étude de cas n’est pas nécessairement ou uniquement un texte. En effet, une étude de cas peut se présenter comme un article de blog, une vidéo, un livre blanc, une infographie… selon le domaine d’activité abordée et la problématique présentée, l’étude de cas peut prendre différentes formes.

L’aspect essentiel dont il faut se souvenir en réalisant une étude de cas est que cette dernière doit apporter une réponse concrète aux questions du client :

  • Comment ?
  • Quoi ?
  • Où ?
  • Quand ?
  • Pourquoi ?

Lorsque l’étude de cas, quel que soit le domaine abordé, couvre l’ensemble des questions posées par les clients, elle peut être présentée comme un ensemble d’informations exhaustives, utiles et à forte valeur ajoutée. Pour réaliser une étude de cas, il convient donc de répondre à un ensemble de questions ouvertes.

La forme et le fond de l’étude de cas

une étude de cas doit impérativement se présenter comme un avis neutre. Il ne s’agit ni de promouvoir une entreprise ni d’en donner des ressentis ou des avis quelconques. De ce fait, le ton de l’étude de cas doit être neutre et le jargon technique doit être utilisé au minimum.

Le titre de l’étude de cas est déterminant, dans la mesure où il est destiné à attirer l’attention. En outre, étant donné que l’étude de cas est utilisée à des fins de marketing digital, le titre doit également être optimisé SEO. À tout moment, lors de la rédaction d’une étude de cas, qu’il s’agisse des titres, des textes, des titres des images, il est important de « penser client ». Le fait de se mettre dans la peau du client et de répondre aux questions qu’il peut poser des garanties la pertinence du contenu publié.

Etude de cas dans une stratégie de contenu

Les éléments à intégrer dans une étude de cas

une étude de cas doivent suivre une trame bien précise :

  • le contexte, qui donne des précisions par rapport au client
  • la problématique à résoudre : avant de se tourner vers vous, quels sont les questions auxquelles le client doit faire face ?
  • La réponse, c’est-à-dire la solution que vous apportez
  • et les résultats obtenus, c’est-à-dire les éléments concrets qui témoignent de la réussite

Le contexte

La partie portant sur le contexte, dans une étude de cas, s’intéresse essentiellement au client. Il s’agit de déterminer l’ensemble des variables le concernant, l’entreprise, le domaine d’activité, l’histoire de l’entreprise, l’interlocuteur principal… les connaissances inhérentes aux clients à mettre en avant son essentiel. Il est important que le lecteur qui consulte l’étude de cas soit immédiatement plongé dans le contexte, afin de comprendre l’ensemble des informations présentées dans le document.

La problématique à résoudre

L’étude de cas se penche sur les avantages que votre solution à apporter par rapport à une situation donnée et les éléments de réponse qu’elle a apportés à la problématique du client. Idéalement, il s’agit de raconter une histoire, mettant en avant les défis que votre client a pu relever grâce à vos services. La situation initiale est donc très importante, de même que la présentation du défi à surmonter.

La réponse

il s’agit, ici, de présenter les solutions que vous avez su mettre en œuvre pour votre client, afin de répondre à sa problématique. N’oubliez pas, lors de la rédaction de l’étude de cas, de positionner vos arguments par rapport au client, en réfléchissant à la valeur ajoutée et aux bienfaits de votre solution pour le client.

Les résultats obtenus

Idéalement, votre étude de cas doit présenter des faits et des chiffres sans équivoque possible, des éléments concrets qui ont permis de justifier le succès de votre solution pour votre client. Qu’il s’agisse d’une augmentation des ventes, d’un nombre supérieur de leads, de prospects ou tout autre indicateur mesurable, ces faits et chiffres témoignent de la réussite de votre solution pour votre client.

Votre entreprise a-t-elle mis en œuvre des solutions pratiques pour ses clients ? Avez-vous fait l’expérience d’une réussite particulière que vous souhaitez partager sur votre site web, sous la forme d’une étude de cas ? L’équipe de cUltiWeb met son talent à votre disposition pour rédiger votre étude de cas, en suivant une méthodologie efficace. Contactez-nous pour discuter de votre étude de cas.

Share This

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le avec vos amis !